Sur les chemins historiques de la région montagneuse de la Lahn-Dill [15.09.22]

A la fin de l'été, le premier week-end de septembre, nous sommes partis pour une randonnée variée de 14 km dans la région montagneuse de la Lahn-Dill. Au moment de commencer la randonnée, la couverture nuageuse s'est ouverte pour nous récompenser par un soleil radieux.
Lahn-Dill 1/8 Groupe de randonnée nue en altitude
1/8 Groupe de randonnée nue en altitude
Notre circuit nous a également fait emprunter une route commerciale déjà mise en valeur par les Celtes et nouvellement fortifiée à l'époque napoléonienne. Du début à la fin du Moyen Âge, elle a été une importante voie de commerce à longue distance.
Lahn-Dill 2/8 La « Hohe Straße » faisait partie du réseau de chemins médiévaux du nord de la Hesse à l'époque carolingienne.
2/8 Informations sur la « Hohe Straße » Lahn-Dill 3/8 Le chemin est caillouteux, l'herbe sèche et dure - des chaussures solides protègent des piqûres. Lahn-Dill 4/8 Au début de l'été, lorsque l'herbe était encore mouillée par la pluie et tendre, on suspendait ses bottes pour les faire sécher - et on continuait à marcher pieds nus.
Lahn-Dill 5/8 La colline du château de Tringenstein offre une vue panoramique sur le pays - un emplacement de choix pour un château médiéval.
5/8 Panorama de la colline du château Tringenstein Lahn-Dill 6/8 Le modèle du château de Tringenstein Lahn-Dill 7/8 Informations sur le château de Tringenstein
Au cours de notre randonnée, nous avons pu profiter de vues étendues, et un point de repos nous a même offert des vues lointaines jusqu'au Taunus et au Westerwald. Là, nous nous sommes inscrits à la station du livre de randonnée et avons laissé des salutations. Sur le reste du chemin, nous avons visité les ruines d'un château et traversé une prairie avec de nombreux coléoptères d'automne.
Lahn-Dill 8/8 Le colchique d'automne fleurit de la fin de l'été à l'automne. Elle a été élue « plante vénéneuse de l'année » en 2010.
8/8 Signes du temps (de l'année) : le colchique d'automne
Nous avons terminé cette belle journée ensemble autour d'une boisson fraîche et d'un délicieux repas. - Horst (rapport) · Rainer (photos)

Une expérience gratifiante [01.09.22]

Cette année, je me suis inscrite pour la première fois aux Journées naturistes de Westphalie (WNT), après y avoir pensé de temps en temps ces deux dernières années, mais sans jamais m'y inscrire. Maintenant, il était tout simplement temps, conformément à la devise : "faire simplement", d'essayer les randonnées nues proposées.
Je me suis inscrite pour les journées du 19.08 au 21.08.2022 et le jour même, j'ai déjà reçu un mail amical avec toutes les informations sur le lieu et l'heure de départ des randonnées.
Comme j'organise moi-même depuis quelques semaines des randonnées en VTT nues dans le Taunus, je n'avais plus autant de réserves quant à la possibilité de se promener nu dans la région. Bien sûr, il y a toujours un peu d'incertitude, mais la conviction que je voulais avant tout faire quelque chose de très précieux pour moi-même, et en plus en compagnie de personnes partageant les mêmes idées, a fait fondre les réserves aussi vite qu'une boule de glace dans la chaleur de l'été.
Le vendredi, je suis arrivé au parking convenu. Il y avait déjà un joyeux groupe de naturistes qui se connaissaient déjà des années précédentes ou d'autres manifestations et qui échangeaient activement sur les expériences des jours précédents.
J'ai été accueillie chaleureusement et j'ai rapidement été acceptée dans ce groupe convivial. C'est ainsi que nous, les naturistes, sommes simples, faciles et ouverts.
A 11h10 précises (un petit rappel pour permettre à chacun de participer), Rainer a donné le signal du départ et les randonneurs se sont mis en route sous sa direction à travers le magnifique Münsterland. J'ai du mal à exprimer la sensation merveilleuse que procure une randonnée nue. Pour moi, c'est une liberté totale et une attention à son propre corps qui me met tout de suite de bonne humeur.
J'avais certes des chaussures aux pieds et un petit sac à dos sur le dos, mais cela ne m'a pas dérangée pour ma première expérience de randonnée nue. Certains de mes compagnons de randonnée renonçaient vraiment à tout et étaient en partie pieds nus et sans sac à dos, donc totalement libres. Mais j'ai profité de chaque mètre, de chaque rayon de soleil et de chaque souffle d'air, de chaque changement de température lorsque l'on passait de sections ensoleillées à la forêt, ou lorsque le soleil brillait sur mon corps à travers un trou dans la canopée.
Comme le bien-être peut être simple ! Pour moi, une satisfaction intérieure s'est installée, comme je ne l'éprouve que nue, j'avais littéralement l'impression d'être embrassée par la béatitude.

...ou : Ma première randonnée WNT

Rainer nous a guidés sur de magnifiques chemins, à travers des prairies, le long de fermes, à travers de magnifiques forêts de hêtres et de chênes et, en plus de la navigation, il a toujours été à l'écoute des belles discussions et des suggestions. Dans l'ensemble, j'ai été frappée par l'ambiance positive qui régnait parmi tous les participants*. Les discussions étaient fondamentalement positives et pas aussi superficielles que je les perçois parfois en dehors de la scène naturiste. J'ai eu l'impression d'être en compagnie de personnes qui étaient littéralement inondées par l'énergie positive et l'expérience de la nudité.
Après environ deux heures, nous sommes arrivés au canal Dortmund-Ems. Une magnifique voie d'eau à l'eau étonnamment claire qui s'étirait doucement à travers le paysage.
WNT 1/3 La devise de Münster : Ensemble avec égards
1/3 La devise de Münster : Ensemble avec égards
Pour moi qui habite la Hesse, où il faut vraiment chercher de belles pistes cyclables, la piste cyclable partiellement rénovée a été une véritable sensation. Avec une largeur de 3 mètres et un tout nouveau revêtement, ainsi qu'un éclairage LED commandé la nuit par un détecteur de mouvement afin d'économiser de l'énergie et de permettre une utilisation sûre de la piste, j'ai été très impressionné par cette autoroute pour piétons et cyclistes. Et les panneaux indiquant le respect mutuel s'accordaient parfaitement avec la devise de notre randonnée nue.
WNT 2/3 Ensemble avec égards : Une devise à laquelle on adhère volontiers
2/3 Une devise à laquelle on adhère volontiers
Cette devise convient toujours ! C'est ce que nous essayons également de vivre, et les nombreuses rencontres que nous avons faites au cours de la journée se sont inscrites dans cette devise. Nous avons toujours fait attention aux autres usagers de la route, nous nous sommes mis sur le côté très tôt pour signaler que nous nous étions vus et nous avons salué aimablement. Et vraiment, presque toujours, les réactions ont été amicales et accompagnées d'un sourire.
Une seule fois, une dame âgée a crié son indignation sur son vélo. J'espère qu'elle s'est calmée assez rapidement et qu'elle a encore passé une belle journée ensoleillée.
Nous avons fait une pause au bord du canal et avons rejoint le groupe de cyclistes qui est arrivé peu de temps après. Nous avons non seulement échangé nos impressions, mais aussi parfois des amuse-gueules et des sandwichs, et là aussi, toutes les rencontres avec les autres promeneurs et cyclistes ont été positives. Je me permets de dire que si les rencontres se sont toujours si bien déroulées, c'est aussi tout simplement grâce à l'état d'esprit positif de tant de naturistes. C'est certainement contagieux !
WNT 3/3 L'art sur le pont du canal
3/3 L'art sur le pont du canal
Avant que les groupes de randonneurs et de cyclistes ne se séparent à nouveau, nous avons profité de l'occasion pour faire une petite photo de groupe (où seule la moitié environ des participants* s'est toutefois fait prendre en photo) avant de repartir chacun de notre côté en direction du point final.
Le groupe de randonneurs est ensuite passé par le Venner Moor, et Rainer nous a fourni quelques informations sur le contexte historique. Là encore, le parcours était un plaisir, les chemins traversaient des parcelles de forêt vraiment superbes, des surfaces cultivées avec de magnifiques fermes bien entretenues.
Et d'une certaine manière, la randonnée s'est terminée bien trop vite. Je dois toutefois avouer que j'étais déjà incroyablement épuisé, mais je ne m'en suis rendu compte qu'à la voiture, lorsque mes pieds douloureux se sont manifestés par une ampoule de la taille d'un pouce, que j'ai dû soigner après une douche rafraîchissante à l'hôtel.
Conclusion : je suis indescriptiblement reconnaissante aux initiateurs du WNT d'avoir pris sur eux le travail et les efforts pour explorer les circuits, gérer la communication de l'événement et les inscriptions, pour leur joie de pratiquer le naturisme et de la partager avec toutes les personnes intéressées. Un grand merci tout particulièrement à Rainer et Mic, aux naturistes formidables et ouverts que j'ai eu la chance d'accompagner sur le circuit et qui ont rendu cette journée si précieuse.
Et à tous ceux qui envisagent de participer à un tel tour : Faites-le - vous ne le regretterez pas ! - Ralf
Liste des rapports avec possibilité de recherche, de tri et de sélection (lien)