nackt wandern
Rap‍ports de 2022 Tit‍re‍/‍Lien                                  Lieu/Région Initiateur Catégorie Année.Mois
Simplement du bonheur... Randonnée dans les Baumberge [17.05.22] Münsterland Rainer randonner 2022.05
Réveillé de la pause hivernale : Des randonneurs nus en route près de Merfeld [13.05.22] Münsterland Rainer randonner 2022.05
Profiter de l'art nu [31.03.22] Rotterdam Guido art 2022.03
Randonnée nue pieds nus à la fin de l'hiver [18.03.22] Rheinland Angela randonner 2022.03

 

Randonnées nues

¡¡¡ {toc}

Simplement du bonheur... Randonnée dans les Baumberge [17.05.22]

Au départ, il était prévu de jardiner chez la famille. Mais de l'arthrose dans la main et un mail de Rainer ont spontanément modifié avec bonheur le programme de la journée. Samedi 14 mai 2022, journée de la randonnée ! Une randonnée naturiste dans les Baumberge était au programme.
J'ai pris le bus de la ligne 63 (Nottuln) pour me rendre confortablement en 35 minutes de la gare centrale de Münster à Schapdetten-Leopoldshöhe ; retour possible toutes les heures à Münster. À 13 heures, nous sommes partis à quatre - par un temps idéal - du parking de randonnée de Leopoldshöhe, près de Schapdetten (Nottuln). Une courte montée, puis nous avons traversé un magnifique paysage de champs et de pâturages. L'herbe fauchée était odorante dans les prairies, l'orge d'hiver était dans toute sa splendeur, et le maïs était également sorti de terre sur quelques centimètres. Les vaches et les bœufs étaient paisiblement couchés dans les pâturages, une ambiance calme et détendue. Des vues lointaines sur les environs remplissaient notre cœur d'un grand émerveillement face à cette nature magnifique et fraîche !
1/8 Après la première montée, le terrain était à nouveau plat.
1/8 Après la première montée
2/8 Un mur naturel s'élevait en arrière-plan
2/8 Un mur naturel en arrière-plan 3/8 Georg nous fait part de ses impressions 4/8 La floraison du colza colore le paysage en jaune 5/8 Un oiseau appelle d'en haut - Montre-nous ton plumage ! 6/8 La voiture de la pause n'est plus très loin
Nous avons vu des cigognes, des milans et d'autres oiseaux, petits et grands, et nous étions heureux de pouvoir enfin nous mettre en route, nus et insouciants ! Après environ 4 km, nous nous sommes promenés dans une grande forêt de hêtres.
« La zone forestière située sur la longue colline des Baumberge a été classée réserve naturelle en 2007. L'UE l'a déclarée zone FFH (Flora-Fauna-Habitat), car les forêts font partie des plus grandes zones de hêtraies continues du Münsterland. De plus, elle fait partie du réseau européen de protection de la nature NATURA 2000. Les Baumberge constituent probablement le réservoir d'eau souterraine le plus important du Münsterland. L'eau de pluie s'infiltre dans les fissures des bancs de grès calcaire et de marne calcaire et s'accumule au-dessus des couches marneuses argileuses imperméables. Des chemins étroits mènent aux plus belles sources des Baumbergen. » (Panneau indicateur sur le parking)
7/8 Les pièces de grès brutes stimulent l'imagination quant à ce qu'elles pourraient devenir.
7/8 Ebauches en grès sur le parking de la récréation 8/8 Le colza n'est pas le seul à fleurir en jaune, le genêt aussi
Après environ 11 km, nous avons atteint notre aire de pique-nique à proximité d'une carrière, de grands blocs de grès nous ont enthousiasmés ! Quelles figures se cachent à l'intérieur et ne demandent qu'à être trouvées et taillées ? Sur la deuxième partie de notre magnifique randonnée, nous sommes passés devant la tour de Longinus, où une joyeuse fête de célibataires nous a accueillis. La plupart des piétons et des cyclistes nous ont également accueillis avec gentillesse et nous ont rendu notre salut. Sur le dernier tronçon jusqu'à l'arrivée/le lieu de départ, nous avons marché sur un pättken en passant devant les genêts et avons encore une fois eu une vue magnifique sur le beau Westmünsterland.
C'était une super randonnée d'environ 17 km au total, dans la joie et la bonne humeur ! Merci à Rainer et aux autres randonneurs mic et Friedrich ! PS : Un bémol pour moi - j'ai perdu mes lunettes de soleil. Georg. Photos: Rainer

Réveillé de la pause hivernale : Des randonneurs nus en route près de Merfeld [13.05.22]

Par des températures estivales précoces dépassant les 25° C, trois naturistes se sont retrouvés près de Merfeld pour une randonnée sur un itinéraire déjà connu d'environ 16 km, mais qu'ils ont emprunté cette fois-ci dans le sens inverse. Thomas, Rainer et Jürgen s'étaient spontanément donné rendez-vous la veille pour cette randonnée. Il fallait absolument profiter du temps magnifique avec des vents chauds et agréables, car la sensation sur la peau nue est très particulière dans ces conditions.
Après quelques kilomètres déjà, nous avons constaté qu'il n'était pas si facile de faire l'itinéraire en sens inverse sans regarder le GPS. Il a fallu faire un petit détour pour se remettre sur la bonne voie.
1/6 Les chemins de sable avec des cônes éparpillés constituent le terrain d'entraînement pour les pieds nus
1/6 Sentiers de sable dans la forêt 2/6 Après le chemin de sable : lavage des pieds dans le Kannebrocksbach 3/6 Petite pause pour reprendre des forces au bord du champ
Rainer et Jürgen marchent pieds nus depuis des années. Thomas a essayé par endroits, afin de découvrir "de près" les différentes textures de nos chemins. Cela a eu un petit effet d'entraînement.
Après environ 5 km, le groupe a atteint le Kannebrocksbach, qui a de nouveau servi à se rafraîchir, comme c'est souvent le cas. Nous l'avons traversé à gué sur environ 1,5 km pour finalement explorer une nouvelle sortie dans un petit ruisseau secondaire. Mais celle-ci ne s'est finalement pas révélée adaptée à une randonnée en groupe.
4/6 Le niveau de l'eau arrive au-dessus des chevilles
4/6 Bain de cheville dans le ruisseau 5/6 Atterrissage en douceur avec contact avec la peau 6/6 Parfum de prairie printanière avec achillée millefeuille
Après 9 km, nous sommes arrivés à la voiture de pause. Là, nous avons pu nous désaltérer et manger un peu de nourriture solide. Bien revigorés, nous avons pu parcourir les 7 derniers kilomètres. Pour Jürgen et Thomas, c'était la première randonnée nue de l'année. Jürgen a remarqué que ses pieds n'étaient pas encore suffisamment entraînés pour de telles distances. Dès la semaine prochaine, une autre unité de randonnée devrait y remédier. Dans l'ensemble, cette expérience en pleine nature a beaucoup plu à tout le monde et donne envie de recommencer !
Jürgen. Photos: Rainer
Thomas sur la randonnée: « Cela a fait du bien au corps et à l'âme de pouvoir enfin profiter de la nature sans textile par ce beau temps. »

Les pieds d'Angela rapportent sa randonnée nue pieds nus à la fin de l'hiver [18.03.22]

Hier, les pieds de notre ami pieds nus Rainer étaient en visite. Les pieds de Jochen et nous (nous = les pieds d'Angela) avons appris à apprécier et à aimer la vie libérale les dernières années. Puis les pieds de Rainer nous sont venus comme des soi-disant vieux pattes de lapin.
Ainsi, le jeudi 17 mars, nous avons décidé, malgré - ou à cause de ? - du temps modeste (zéro heure de soleil, air à 9°, mais sec et peu de mouvements d'air), de faire une excursion au site naturaliste de la FSB Erftland, le Zieselsmaar (Hürth, Erftkreis).
Le scepticisme initial quant à savoir si les corps que nous portions devaient faire le tour du lac (environ 1,2 km) habillés ou nus - une question qui ne se posait pas pour Rainer - a très vite fait place à notre témérité de vouloir absolument savoir. Enlevez vos chaussures et vos chaussettes, enlevez vos vêtements et c'est parti ! Au début, tout le monde se réjouissait de marcher sur la pelouse molle qui se transformait ensuite en un étroit sentier riverain à travers un petit bois mixte le long du lac. Ici, le chemin changeait rapidement sur un terrain plus exigeant, passant du sable à l'argile, aux petits cailloux, aux graviers, aux rejets de plantes, à la mousse et à d'autres matériaux.
Les pieds de Rainer ne se laissaient pas déstabiliser ("tout est une question de pratique et d'habitude"), Jochen se mettait de plus en plus au trot (il avait manifestement trop froid) - son dos le lui reprochera plus tard, et nous aussi, nous étions de plus en plus agités. Nous n'avons pas laissé le temps à Angela de penser qu'elle avait froid, car nous avions besoin de toute son attention (priorité cérébrale totale pour les pieds). Il fallait décider en un clin d'œil : Allons-nous marcher ici ou là, en gardant toujours à l'esprit que cela pique et pince moins ici ou là ? Sous le poids de ce flot de décisions, nous sommes devenus de plus en plus lents et sensibles, voire réticents, et nous avons attendu avec impatience la fin du tour, jusqu'à ce que nous retrouvions la prairie.
Dans le bosquet riverain du Zieselsmaar
Dans le bosquet riverain du Zieselsmaar
Nos impressions sensorielles nous ont maintenus éveillés pendant des heures, même après un bref bain de pieds jusqu'aux genoux dans l'eau du lac à environ 6° (nous avons réussi à dissuader notre porteuse de "prendre plus de bains") : des picotements agréables et persistants sont restés dans nos plantes de pieds et nos orteils : Nous, les pieds, nous en avons profité !
Notre appel aux personnes que nous portons : concentrez votre attention plus souvent sur le maniement de vos pieds, et bien d'autres infirmités (par exemple dans le dos) tomberont dans l'oubli !
- Les pieds d'Angela
Note de la rédaction : les orthopédistes et les podologues s'associent unanimement à l'appel lancé par les pieds d'Angela : Accordez plus d'attention et de soins à vos pieds !
Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.